Subscribe via feed.

Matériel

Pour commencer cette page, un petit descriptif des outils que j’utilise pour réaliser mes papercrafts :

1 : cet outil me sert côté pointe à repérer les plis à marquer sur l’envers du papier : je perce un point à chaque extrémité d’un pli, en maintenant la pointe bien droite, je retourne la feuille et je marque le pli à l’aide de l’outil 4. L’autre côté courbé me sert à appuyer sur les pattes de collage quand les doigts ne passent pas.

2 : Un cutter de précision avec lame n°11 pour la plupart des découpes. Il faut veiller à avoir une lame bien tranchante. Affutez si vous avez ce qu’il faut, ou changer souvent la lame.

3 : Un scalpel à lame orientable, très utile pour toutes les découpes en courbe.

Ce modèle de chez Fiskars est également très pratique car s’utilise comme un prolongement du doigt :

cutter-doigt

 

4 : une pointe émoussée montée sur un manche de scalpel pour marquer les plis : très solide et une bonne prise en main.

5 : un assortiment de feutres et marqueurs en tous genres pour colorier les bords découpés du papier, dans la teinte requise.

6 : Quelque fois utile pour les cercles assez grands : un compas de découpe.

7 : Quelques pinces de précision, ou brucelles pour maintenir, plier, coller les plus petites pièces;

8 : une paire de ciseaux pointus

9 : un plioir pour bien aplatir les plis.

10 : et la règle métallique pour guider le scalpel.

 

En dessous de tout ce beau monde : une planche de découpe « auto-cicatrisante », pour ne pas abimer le bureau ou la table de la salle à manger… (oups !)

 

Ensuite le papier :

 

Là, c’est purement une affaire de goût, et de ce qu’on trouve à proximité. Personnellement j’utilise le papier DCP de chez clairefontaine, qui offre un très bon rendu des couleurs et se comporte très bien lors du montage et collage, disponible en différentes dimensions et grammages :

 

paperlaul_tech_dcp

 

Enfin, la colle :

 

Là aussi c’est selon les goûts, mais beaucoup utilisent de la colle à bois vinylique à prise rapide, dite colle blanche. Je l’applique grâce à cet ustensile trouvé chez Multirex, très précis. J’utilise de la vinylique de marque Sader, mais j’ai testé de la colle aliphatique une fois, elle fait moins de fils et est donc plus discrète une fois sèche. Mais elle est plus chère et plus difficile à trouver.

Pour les collage de surface plus grande, comme par exemple pour doubler avec du carton, j’utilise la UHU Twist & glue, avec applicateur trois positions. Temps de maintien légèrement supérieur à la colle blanche.

Enfin, pour les parties transparentes, comme les cockpits c’est la UHU Power « Colle Tout »

 

paperlaul_tech_colle

 

Voilà pour le matériel… bien entendu cette liste n’est pas exhaustive, et peut toujours évoluer dans le temps. Je la donne à titre indicatif pour les éventuels débutants qui liraient ces pages.

 

Autre détail : pour moi la qualité des cartouches d’encre pour imprimante est en relation directe avec le résultat et le rendu des couleurs obtenu. J’achète toujours les cartouches de la marque de mon imprimante, et jamais de cartouches dites « génériques ». Elle sèchent plus vite, encrassent l’imprimante, et donnent un résultat plus terne.

Peut-être n’ai-je jamais eu de chance avec celles-ci en tombant sur de mauvaises séries, mais j’en ai eu assez et je les ai bannies !

 

Post a reply



Commentaires protégés par le filtre spam WP-SpamShield

↓